Drogue et projet

Je crois que je deviens accro. Vraiment. j’y pense le matin, le soir, la nuit, et parfois dans la journée. Je passe mes moments libres à faire des recherches sur internet en relation avec ça. Des fois j’ai envie de prendre une journée rien que pour ça.

Je suis accro à la couture!

J’ai toujours eu des hobbies plus ou moins envahissant, et plus ou moins onéreux, car je ne sais pas faire les choses à moitié. Quand j’ai un truc en tête, j’ai envie, je fais. Ça dure généralement un certain temps, ça fini par m’agacer et je passe à autre chose. Mais là ça dure, ça dure…et j’ai toujours envie, et j’ai plein d’idées.

J’ai eu quelques moment de creux : pas envie de finir un projet (j’ai eu un moment comme ça avec le nabou. Mais maintenant je sais pourquoi : il y a une partie à coudre à la main et je n’avais pas confiance dans mes points. Alors j’y passé beaucoup de temps, sans être satisfaite. Maintenant ça va mieux, j’ai testé que mes points sont presque invisibles et sont solides!) ou je n’arrive pas à me décider sur le projet suivant. Trop d’idée, trop d’envie.

Et quand je suis dans un projet, ça va assez vite. J’y passe pas mal de temps. Au détriment de ma famille.

Ben oui, je me rend moins disponible pour mon Ourson, et moins pour mon Ours aussi. Je suis présente, dans la même pièce auprès d’eux, mais soit la tête ailleurs, soit  sur ma MAC concentrée sur le projet en cours.

J’ai du mal à lâcher prise. En même temps le moral est meilleurs depuis que je couds régulièrement.  Je suis excitée comme une puce à l’idée de mes futures projets, je suis heureuse quand je finie et que je trouve ça bien. Je me sens plus forte, j’ai davantage confiance en moi. Coudre me fait du bien. Et comme je vais bien, je pense que ça se ressent aussi pour mon Ours et mon Ourson.

Alors comment faire?

J’envisage de me mettre à 80%. Ainsi j’aurai une journée à moi, rien qu’à moi, pour faire de la couture toute la journée. Ou autre chose. C’est un sacrifice financier pour une envie égoïste. Mais peut être que je serais plus « présente » le reste du temps, tout en restant positive?

Si je poursuis l’idée, je me dis que je pourrais aussi prendre un statu d’auto entrepreneur, histoire de lier « plaisir » et « travail » et de « rentabiliser » le temps passer sur ma MAC. Il ne s’agirait pas de quitter mon boulot, mais d’utiliser ce 80% pour lancer une petite activité. Mais là j’en rougis de l’écrire, de honte. J’ai honte d’imaginer que ce que je fais peut être vendu. Je trouve cela prétentieux de ma part. Le manque de confiance en moi reprend le dessus, avec l’idée que celles qui font cela cousent tellement mieux que moi, ont de tellement meilleurs idées, etc. Car après tout je ne suis pas couturière.

Alors je réfléchis. Beaucoup. Je me dis que je pourrais essayer. Mais que ça peut être plus d’ennuis que de plaisir. Et je me pose également des questions par rapport à mon travail (changer ou pas de société?) et le 80% ne sera peut être pas accepté par mon employeur. Peut être que si mon boulot actuelle m’intéressait davantage, je ne penserais même pas au 80%. Peut être que j’en aurai envie quand même…

Mais peut être aussi qu’il n’y aura personne pour acheter ce que je fais. Ou peut être que ça me donnera trop de boulot (administratif, organisation, etc) et que je serais encore moins disponible pour mes Ours.

Beaucoup de peut être.

La seule façon de savoir, c’est de se lancer. Et je ne suis pas prête. Je ne le serais peut être jamais. Mais je réfléchis. Beaucoup. Et je couds.

Publicités
Cet article, publié dans Accueil, c'est moi qui l'ai fait!, couture, divers, projets, vie de famille, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Drogue et projet

  1. momesdeziles dit :

    je ne peux que te conseiller de te lancer, après il faut bien réfléchir car vendre des choses que l’on n’a pas crée est interdit du coup il faut en plus de coudre imaginer des patrons et là ça demande un peu plus de temps et souvent les gens n’en n’ont pas conscience et du coup ne sont pas forcément prets à mettre un prix juste pour le travail. Dur dur la vie d’artiste ; ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s