Bai Jia Bei : un tissus particulier

Mon Ours avait un doudou quand il était petit. Il l’appelait « Dali ». Il s’agissait d’un coussin qui a force d’être trimbalé partout avait perdu et sa couleur et son rembourrage.

Le vrai dali à été égaré au fond d’une armoire. Pas complètement perdu, mais assez pour que mon Ours s’en sépare lorsqu’il était encore petit et qu’aujourd’hui il reste introuvable.

Mais le coussin jumeau lui a été retrouvé, et la maman et la grand mère de l’Ours nous l’ont offert pour notre projet de bai jia bei.

lezours - Bai Jia Bei

Le jumeau du « dali »

Il y a ainsi plusieurs coupons qui ont une histoire un peu particulière. Je ne me permettrais pas de les raconter ici, car elles sont autant de petits bouts de vie très personnels qui ne m’appartiennent pas. Mais nous mesurons pour chacun de ces tissus l’importance qu’ils peuvent avoir, ce qu’ils peuvent représenter d’amour, de tendresse, de souvenirs. Et le don généreux qui nous a été fait.

J’avoue que ça me met un peu la « pression ». J’espère que la réalisation finale sera à la hauteur.

Publicités
Cet article, publié dans Accueil, c'est moi qui l'ai fait!, couture, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s